• Les Extraits de Plante au CO2<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    Depuis quelques temps vous avez certainement entendus parler d’Extrait CO2 de Camomille, Cassis, Calendula etc… Sans vraiment savoir ce que cela pouvait bien vouloir dire …  Pour éclairer ma lanterne et par la même occasion la vôtre, voici un petit topo pour comprendre les extraits de CO2.<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    Le nom exact est Extraction par Dioxyde de Carbone Supercritique … Bon  là cela se complique ??? <o:p></o:p>

    Alors essayons de faire dans l’ordre …

    Qu’est que le CO2 supercritique : <o:p></o:p>

    Le mot Supercritique correspond à un "état", vous connaissez l’état liquide, l’état gazeux … il existe également l’état supercritique.

    <o:p></o:p>D'après les lois de la thermodynamique (qui sont de lointains souvenirs mais dont il me reste quelques brides... ), lorsqu'un liquide atteint une pression donnée et une certaine température, il entre alors dans une phase dite "supercritique". C'est le moment ou l’on ne distingue plus la différence entre l’état liquide et la vapeur.

    Or dans cet état, le CO2 a des propriétés spécifiques : <o:p></o:p>

    En état supercritique, le dioxyde de carbone perd son caractère inflammable mais reste inodore. Il est également non toxique, chimiquement inerte (pas de soucis d’oxydation avec le produit) et possède une température critique inférieur à 41°C.<o:p></o:p>

    Pour ne rien lui retirer ce gaz est entièrement naturel : lorsque nous respirons, nous produisons du dioxyde de carbone, mais également les animaux, les plantes … On peut donc le trouver dans la nature ;) <o:p></o:p>

    Cela permet d’avoir des extraits : <o:p></o:p>

    - sans solvants chimiques
    - sans métaux lourds
    - sans impuretés
    - sans microbes<o:p></o:p>

    Et surtout qui respecte les propriétés des plantes car cette extraction se passe en dessous de 40°C (Pour 74 bars nous avons une température critique de 31°C)


    <o:p></o:p>

    Comment fonctionne l’extraction par CO2 :


    <o:p></o:p>

    Source :  http://www.hitex-co2.com <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    Ce procédé se décompose en plusieurs étapes :<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    1- La plante est introduite dans l'extracteur en vert kaki.<o:p></o:p>

    2- Le CO2 est stocké liquide dans la première cuve (Cuve 1). Il est ensuite comprimé sous pression atmosphérique et chauffé au maximum à 40 °C.<o:p></o:p>

    3- Le CO2 sous sa forme Supercritique permet alors de séparer les actifs de la plante.<o:p></o:p>

    4- Puis le CO2 est décompressé pour devenir vapeur et laisser les actifs dans le séparateur.<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p>
    </o:p>

    Les avantages de ce procédé : <o:p></o:p>

    Tout d’abord il permet de travailler à de faibles températures et par conséquent de préserver un maximum des actifs présent dans les plantes. Ce qui pour nous est d’autant plus intéressant pour nos cosmétiques.<o:p></o:p>

    Par ailleurs son état et ses propriétés font que le CO2 entraîne TOUS les actifs aussi bien ceux contenus dans une phase aqueuse que dans une phase huileuse. Ce qui permet un meilleur rendement en quantité de plante ou de fleur ainsi que des extraits de meilleurs qualités.<o:p></o:p>

    Et pour terminer cela permet également d'obtenir des extraits 100% naturels, libre de tout résidu de solvant d'extraction. Ce procédé d'extraction par CO2 supercritique est d'ailleurs considéré comme bio entre autre par le système Ecovert.<o:p></o:p>

    Vous pouvez trouver des extraits de CO2 sous différentes formes car en fonction de la pression d’extraction, on peut avoir des extrait totaux (sous forme plus ou moins solides) ou des extraits sélectifs (sous forme liquide ou visqueux)

    Dosage des extraits de CO2 : <o:p></o:p>

    Autant nous pouvons facilement trouver de la littérature sur le dosage des huiles essentielles, que pour les extraits de plantes au CO2 ce n’est pas chose aisé.<o:p></o:p>

    Après diverses recherches je me suis rangée à un avis tout à fait personnel et qui n’engage que moi … <o:p></o:p>

    Les mêmes précautions sont d’usages avec les huiles essentielles et les extraits au CO2. Cependant il ne faut pas perdre de vu que pour les extraits, TOUS les actifs sont présents et qu’ils sont donc plus puissants que nos petites huiles. <o:p></o:p>

    Pour le dosage il faut donc bien se conformer aux prescriptions des fournisseurs et surtout ne pas s’aventurer en apprentis alchimistes à faire des dosages maisons.<o:p></o:p>

    Par ailleurs pour une même plante, nous pouvons considérer qu’il y a les mêmes propriétés pour des huiles essentielles et pour des extraits de CO2. Nous pouvons donc choisir nos extrait sur les mêmes bases que nos  huiles en ne perdant pas de vus que les extrait sont plus purs et puissant que les huiles. <o:p></o:p>

    Alors surtout redoublez de prudence avec les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes ;)<o:p></o:p>


    Mes sources : <o:p></o:p>

    http://www.plantesystem.com<o:p></o:p>

    http://www.hitex-co2.com<o:p></o:p>

    http://www.aroma-zone.com

    <o:p></o:p>


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique