•  

     

    Et oui, nos petites huiles deviennent à la mode !!! Et comme tout effet de mode il y a des débordements.

     

    Mais nous ne pouvons pas nous permettre de les utiliser à tort et à travers. Si elles peuvent nous être d'une grande aide pour soigner nos petits bobos et nous embellir, elles peuvent aussi devenir nos ennemis si elles sont mal utilisées.

     

    En général nos p'tit bouts de choux réagissent très bien à l'aromathérapie. Non seulement parce qu'ils n'ont pas d’idées préconçues mais aussi parce que leurs organismes ont plus de facilité de récupération.

    Mais ... et oui il y a toujours un mais ... pour nos enfants c'est un peu plus compliquer que pour nous ! C'est pourquoi il faut bien faire attention aux huiles essentielles mais aussi à la méthode d'application que l'on choisis.

    Il y a différentes façons d'utiliser les huiles essentielles avec nos enfants :

     

    ü      En application local<o:p></o:p>

    ü      En bain<o:p></o:p>

    ü      En Diffusion / Inhalation<o:p></o:p>

    ü      En interne<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Pour ma part je vous déconseilles vivement la méthode par ingestion, mieux vaut faire appel à un aromathérapeute.

    <o:p></o:p> 

    Par contre les bains (c'est mon chouchou !) et les applications par massage sont de bonnes options !

    <o:p> </o:p>

    Dans tout les cas et quelques soit le mode d’application que vous choisissez, il a certaines règles de base à observer : <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    ü      N’utilisez jamais d’huile essentielle non diluée<o:p></o:p>

    ü      Diluez toujours les HE avant de les verser dans le bain. Pour un enfant on met au maximum 4 gouttes de HE dans 1 cuillère à soupe d'huile végétale

    ü      Adaptez les quantités en fonction de l’âge de l’enfant.<o:p></o:p>

    ü      Pour un massage il faut dilué un peu plus les HE : 1 à 1.5% en moyenne (à la place de 3% pour un adulte)<o:p></o:p>

    ü      Ne faites jamais boire d’huiles essentielles.<o:p></o:p>

    ü      SI vous faites des inhalations, ne laissez jamais un enfant seul avec un bol d’eau chaude, de plus procéder à des inhalations d’environ 30 secondes maximum.<o:p></o:p>

    ü      N’utilisez jamais de votre propre chef des HE considérées comme dangereuses (voir l’article en question ICI).<o:p></o:p>

    ü      N’essayez jamais de traiter une maladie grave ou de remplacer un traitement médicamenteux par de l’aromathérapie. Les médecins et la médecine ne peuvent pas être remplacer par de l’aromathérapie.<o:p></o:p>

    ü      Même dans le cas d’une affection mineure, si l’état de votre enfant ne s’améliore pas, mieux vaut l’emmener voir un médecin.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p></o:p> 

    Malgré toutes ces recommandations, ne fuyez pas … Revenez … Les huiles essentielles peuvent être utilisées avec nos bout de choux !!!<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p></o:p> 

    Mes applications préfèrées sont les bains !!!!  Vous diluez 2 à 4 gouttes de huiles essentielles dans 1 cuillère à soupe d’huile végétale et le tour est joué ! Vous n’avez plus qu’à versez dans le bain et utilisez les gouttes en suspension pour masser vos bambins !!!<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Allez comme vous avez eu le courage de me lire jusqu’au bout voici une liste non exhaustive des huiles essentielles que vous pouvez utilisez avec vos petites têtes blondes :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    ü      Camomille<o:p></o:p>

    ü      Lavande (attention à la variété de lavande que vous utilisez : Lavande Stoechade interdite chez les enfants de moins de 6 mois)<o:p></o:p>

    ü      Benjoin<o:p></o:p>

    ü      Rose<o:p></o:p>

    ü      Hélichryse<o:p></o:p>

    ü      Mandarine<o:p></o:p>

    ü      Ravintsare<o:p></o:p>

    ü      Bois de Rose<o:p></o:p>

    ü      Ylang-ylang<o:p></o:p>

    ü      Ciste ladanifère<o:p></o:p>

    ü      Petit grain<o:p></o:p>

    ü      Myrrhe amère<o:p></o:p>

    ü      Palmarosa<o:p></o:p>

    ü      Carottes<o:p></o:p>

    ü      Eucalyptus citronné<o:p></o:p>

    ü      Eucalyptus Radié<o:p></o:p>

    ü      Hysope couchée<o:p></o:p>

    ü      Laurier Noble<o:p></o:p>

    ü      Niaouli<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Laissez moi encore un peu de temps et  vous pourrez bientôt avoir des fiches sur ces huiles essentielles et peut être même un complément de liste !

     

    <o:p>EDITO du 07 Décembre 2007 :</o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p>Suite à un remarque de Bluetansy, je me suis aperçue que je n'avais pas mis d'âge pour ce que je considère comme des enfants.</o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p>D'àprès le "Cahier Pédiatrique" de Dominique Baudoux : </o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p>Nourrisson 1 à 3 mois</o:p>

    <o:p>Bébé 3 à 30 mois</o:p>

    <o:p>Enfant 30 mois à 6 ans</o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p>Pour lever toute ambiguïté, je m'alignerais donc sur les termes de Mr Baudoux en nommant "Enfant" la tranche d'âge de 30 mois à 6 ans.</o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p>Je réïtère également mes conseils de faire appel à un aromathérapeute en cas de maladie et/ou de persistance de "symptômes". N'oublions pas que l'aromathérapie et surtout les huiles essentielles ne sont pas à prendre à la légère.</o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p>Par ailleurs, Bluetansy m'a fait part de ses doutes concernant la présence de l'Inule Odorante (Inula Graveolens) sur la liste des huiles essentielles autorisée pour les enfants.</o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p>Après avoir fait quelques recherche, je n'ai pas trouvé de contre-indication concernant les enfants. ( recherche faite sur : "Le Cahier Pédiatrique" de Dominique Baudoux, "Les huiles essentielles pour votre santé" de Guy Roulier ainsi que "L'Aromathérapie de A à Z" de Patricia Davis).</o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p>Cette huile est déconseillé aux femmes enceintes pour les 3 premiers mois. Cependant il faut faire très attention à ne pas la confondre avec une autre Inule : Inula Helenium qui elle est dangereuse pour la peau. Dès que j'aurai de plus amples information je vous tiendrais au courant.</o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p>Je remercie Bluetansy pour ses conseils et pour avoir pris le temps de parcourir mon blog. A très bientôt j'espère </o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p>

    <o:p>EDITO du 15 Décembre 2007 :</o:p>

    <o:p></o:p> 

    <o:p>

    Cet édito fait suite aux dernières remarques de Bluetansy, après des recherches plus poussées en compagnie de la joyeuse équipe d'Aroma, nous avons trouvé sur le net et dans les livres des informations contradictoires : <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    http://www.aromalium.com/ : pas de contre-incations pour les enfants.<o:p></o:p>

    http://www.amabilia.com/contenu/aroma/fiches_0048.html Déconseille pour les enfants de moins de 8 ans.<o:p></o:p>

    "L'aromathérapie exactement" de Franchomme : pas de contre-incations pour les enfants cependant je cite  "Contre-indications : aucune connue; possible crise d'élimination (bénéfique et souhaitable) durant le traitement des infections respiratoires chroniques connue sous le nom de "choc à l'inule"."<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    En me basant sur l'expérience de Bluetansy et les différentes informations que nous avons retenues, j'ai donc préféré retirer L'inule odorante de la liste ci-dessus.<o:p></o:p>

    Dans ces recherches, j'ai constaté des divergences d'opinions majeures entre des "grands" noms de l'aromathérapie. Il ma parait donc nécessaire de vous rappeler la prudence avec les enfants et les huiles essentielles.<o:p></o:p>

     

    </o:p>
    <o:p></o:p> 

     

    <o:p></o:p>

    </o:p>
     

     


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique